Étiages

L’étiage est un phénomène naturel qui peut concerner tous les cours d’eau, y compris les rivières transfrontalières comme la Moselle, la Sarre, la Sûre, l’Our et la Nied. Il résulte d’une période d’absence prolongée de précipitations sur le bassin versant d’un cours d’eau. Les conditions hydrogéologiques du bassin jouent également un rôle essentiel, ce qui fait que des cours d’eau géographiquement proches les uns des autres peuvent réagir différemment à l’absence de précipitations. L’activité humaine et/ou le changement climatique attendu peuvent en outre accentuer le phénomène.

Les épisodes de 2003 et 2011 ont sensibilisé les délégations allemande, française, luxembourgeoise et wallonne à la problématique des étiages. Lors de la 53ème réunion plénière des CIPMS des 11 et 12 décembre 2014 à Luxembourg, elles ont décidé d’unir leurs moyens pour constituer un réseau d’observation en commun des étiages pour le bassin versant international de la Moselle et de la Sarre. Ce réseau est composé d’une sélection de stations de mesure des débits retenue par les différentes délégations.

Après deux années de fonctionnement à titre expérimental (2015 et 2016), les CIPMS ont décidé de pérenniser ce dispositif de suivi et de donner accès via leur site internet aux résultats calculés à partir des données de débit.

Cette page internet a pour objectif d’accompagner les résultats du suivi de la qualité des cours d’eau réalisé au sein des CIPMS de façon à pouvoir identifier les éventuels liens de causalité qui pourraient exister entre la réduction des débits à l’étiage et l’état des masses d’eau de surface.